Bisolaire

by Fredda

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digipack avec poster des paroles

    Includes unlimited streaming of Bisolaire via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €13 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 54 Microcultures releases available on Bandcamp and save 40%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Bisolaire, GLO, Initials PMW, Transience of Life, La Traversée (Édition Deluxe), Water Is Wet, Green, Sky Blue and Crystalline, Chroniques Terriennes, and 46 more. , and , .

    Excludes supporter-only releases.

    Purchasable with gift card

      €192.60 EUR or more (40% OFF)

     

1.
2.
J'efface 03:54
3.
4.
5.
Primitive 02:58
6.
7.
8.
9.
Tucson 04:01
10.
À mi-chemin 03:30
11.

about

Bisolaire est le sixième album de Fredda, et tout ou presque est dans le titre.

Fruit d’une inspiration qui puise des deux côtés de l’Atlantique, Bisolaire revendique un double héritage et assume l’idée d’un “Songwriting à la française”. Si les premiers albums étaient volontiers influencés par l’Americana, et le son désertique de Tucson en particulier, celui-ci creuse le sillon d’une écriture poétique plus hexagonale. C’est d’abord autour des mots qu’il s’est construit, des mots nourris des carnets d’écriture autobiographique, carnets de voyage, d’humeur ou de poésies automatiques. Ces carnets qui constituent le baromètre de son auteure, témoignent aussi de la personnalité bipolaire de celle qui fut Lauréate du Printemps des Poètes en 2011.

A la croisée de l’autobiographie et de la fiction, ces nouvelles chansons sont le reflet d’un portrait de femme occidentale à géométrie variable. Elles sont le témoignage d’une vie de chanteuse française, jeu auto-fictionnel à la première personne qui épouse les revendications d’une forme d’éco-féminisme marquée porté par quelques grandes figures inspirantes (Patti Smith, Nancy Huston, Kate Tempest...) et qui cherche une dimension spirituelle à son expression. A chaque étape du processus, quelle que soit la direction retenue, c’est un nouveau pas vers la vérité de l’artiste qui s’accomplit.

Une double palette colore également la composition de la musique. Amorcées à la guitare, les chansons ont rapidement été élaborées au piano et à l’harmonium, avant d’être agrémentées d’ornements plus électroniques (synthés, wurlitzer...) et des samples de Nicolas Repac. Chacun des titres qui composent Bisolaire joue donc sur deux tableaux. Deux vitesses, deux ambiances, deux lumières, bi-solaire : une lumineuse et claire, l’autre plus crépusculaire. Si les textures sonores sont très organiques, les arrangements savent emporter les chansons vers des paysages plus sombres, volontiers plus inquiétants aussi, nourris par les instruments synthétiques. On apprendra sans surprise qu’on doit cette dualité à un binôme, celui que composent Fredda et Pascal Parisot, multi-instrumentiste, arrangeur et chanteur, compagnon de route et de studio de ce projet depuis 2002.

Bisolaire, c’est une écriture de l’intime pour peindre le monde. A l’instar de l’emblématique “J’efface”, qui interroge notre rapport au voyage lointain, dans ce qu’il a de plus fascinant et d’artificiel à la fois, une quête d’identité et d’authenticité transposée au bout du monde dans un exercice bien souvent extrêmement formaté, l’album questionne notre société et le rôle qu’on doit individuellement y jouer. Toujours dans ce double rapport entre soi et les autres, entre l’extérieur et l’intérieur, l’intime et le social, l’introspectif et le politique, les chansons de Bisolaire résonnent comme des mantras, des formules que l’on se répète plusieurs fois pour en retirer des bienfaits, jouant et rejouant leurs mélodies pour en faire ressortir toute la lumière salvatrice. Comme autant de bis solaires ?

credits

released November 13, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Microcultures France

Microcultures Records is an indie French label (Phantom Buffalo, Soltero, Nesles, Jim Yamouridis, John Cunningham, Nicolas Paugam, Bertrand Betsch, Manolo Redondo...).

contact / help

Contact Microcultures

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Bisolaire, you may also like: