La Traversée (Édition Deluxe)

by Bertrand Betsch

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Dans ce panier, vous trouverez trois albums de Bertrand Betsch : "La traversée" (2020), "Tout Doux" (2018) et "La vie apprivoisée" (2016).

    Includes unlimited streaming of La Traversée (Édition Deluxe) via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €25 EUR or more 

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Digisleeve 2 volets avec livret-poster 8 pages

    Includes unlimited streaming of La Traversée (Édition Deluxe) via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €13 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 54 Microcultures releases available on Bandcamp and save 40%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Bisolaire, GLO, Initials PMW, Transience of Life, La Traversée (Édition Deluxe), Water Is Wet, Green, Sky Blue and Crystalline, Chroniques Terriennes, and 46 more. , and , .

    Excludes supporter-only releases.

    Purchasable with gift card

      €192.60 EUR or more (40% OFF)

     

1.
À la nage 03:28
Il y a des choses qu’on garde pour soi Et d’autres on ne peut pas Comme dans la gorge un chat Comme une injure, comme un crachat Il n’y a pas de déshonneur À être en pleurs Il ne faut pas avoir peur De ce qu’on porte à l’intérieur On dit pas souvent merci / On dit pas souvent pardon On ne sait pas dire oui / On n’a pas la façon On voudrait revivre / Ce qu’on n’a pas vécu On voudrait vivre / Boire le verre qu’on n’a pas bu On aura quand même essayé Essayé d’être libre Toujours en équilibre Sur la branche qu’on a sciée Est-on déjà né À qui le tour, à qui le dé Tu ne pourras gagner Qu’après avoir tout jouer On dit pas souvent merci / On dit pas souvent pardon On n’est pas toujours gentil / On est parfois mauvais garçon On voudrait revivre / Ce qu’on n’a pas vécu On voudrait revivre / Voir les choses qu’on n’a pas vues Les gens ne se parlent plus Ils ont des éléments de langage Mal dit, mal vu Rejoindre l’autre à la nage Dans le béton des métropoles Frères humains aux frêles épaules Dans le cinglant de nos cités La cécité nous a gagné On dit pas souvent voici / On n’est pas souvent dans le don On n’est pas toujours celui / Qui accorde le pardon On voudrait revivre / Ce qu’on a mal vécu On voudrait dire / Ce qu’on a tu
2.
C’est l’horizon en haut des tours C’est des gens qui font l’amour C’est des enfants dans le jardin C’est la douceur d’un matin C’est des midis à des minuits C’est des jours dans nos nuits C’est des regards de connivence C’est un reste d’insouciance C’est presque rien Mais ça fait du bien C’est des hommes dans le silence C’est ta présence dans l’absence C’est des cieux dégagés C’est l’insolence d’un été C’est dans le ventre comme un chant C’est un grand coup de vent C’est un sourire arraché À la griffe du passé Chorus C’est ta main dans la mienne C’est ta joie dans ma peine C’est une fleur qui jamais ne fane C’est un supplément d’âme C’est le serpent de la tresse D’une fille qui traverse C’est un regard, c’est un baiser À la dérobée Chorus
3.
L'échappée 02:47
On passera Par la fenêtre ou par un trou Assis, rampant, à genoux Par la cheminée, par le grenier Par les fossés, par les fourrés Par un sentier délaissé Ignoré, reculé On passera par la forêt Par un endroit secret Dans la lance d’un éclair Pas très loin d’un finistère Par des chemins de traverse Au cœur même d’une averse Ou bien dans le trajet D’un regard inquiet Au fond d’une valise Dans le foutoir d’une remise Ou encore dans l’absence D’objets en partance On se glissera dans une boîte Une malle étroite On profitera d’un coup de balai De la flamme d’un briquet D’un grand coup de vent D’un éternuement Pour se coucher dans le sable Dans le souffle d’un vocable Puis dans la roue d’un camion Puis dans la roue d’un avion À l’ancre d’un bateau Dans le sillage d’un cargo On suivra le parfum de la houle On nagera dans le bain d’une foule Et l’on s’échappera x 3 Se secouer, s’ébrouer Et se libérer de ses chaînes Se rebiffer, se faufiler Mais se libérer de ses chaînes Quoi qu’il advienne S’en libérer x 2
4.
Rendez-vous 02:35
Rendez-vous à la rivière Au fil de l’eau claire Dans le bras d’une mer Dans l’onde traversière Rendez-vous à minuit une Au chevet de la lune À chacun sa chacune Au sommet de la dune Rendez-vous au firmament Dans le ciel vif-argent Dans les cheveux troublants De nos corps transparents Rendez-vous un jour de pluie Dans l’écorce d’un midi Éteignons l’incendie De nos tragi-comédies Rendez-vous rue des Marais Aux marches des Palais Sous le sceau du secret D’un brouhaha muet Rendez-vous au cinéma Glissons dans l’anonymat Glissons dans le coma Du grand diaporama Rendez-vous lundi Rendez-vous mardi Rendez-vous jeudi Rendez-vous samedi Tous les jours de la semaine Qu’il vente ou qu’il peine Mon prochain, ma prochaine On s’aimera quand même Rendez-vous Rendez-moi Où êtes-vous Bella donna ?
5.
La vie remue 03:20
Tu me dis viens Alors je viens Tu prends ma main Et tu la tiens Tu sais comment Donner l’allant Tu sais le troublant Tu me sais aveuglément Tu es la chaleur Qui sèche mes pleurs Tu donnes la pudeur À la douleur Tu rends meilleur Le musicien Tu indiques le chemin Au voyageur Tu m’accompagnes Quand je suis seul La joie me gagne En mon linceul Tu m’as débusqué Là où j’étais enterré Tu m’as habité Quand j’étais décimé Il n’y plus de combat J’ai rendu les armes Adieu petit soldat J’ai ravalé mes larmes J’ai chassé la mort Je lui ai donné tort Je suis rentré au port À présent je m’endors Il est déjà tard S’égrènent dans le soir Les notes d’un regard Que joue une guitare Je vois dans tes yeux Je deviens lumineux Je touche tes mains Aujourd’hui est un demain La vie remue J’étais le puits asséché J’étais le désert assoiffé Je suis le souffle retrouvé Et la bouche irriguée Je sais le ravin Je sais le danger Et la nuit sans fin J’en fus exténué Du plus reculé Je suis revenu Réenchanté En moi la vie remue...
6.
Il faudra prendre son temps Avancer lentement Trouver le chemin Épouser son destin Il y aura des pas de côté On verra le fossé On se fera peur On fera des erreurs Il y aura des drames Il y aura du vacarme Il y aura des larmes Mais toujours une flamme Et on y arrivera On s’en sortira... Il y aura des adieux Et puis des éveils Comme quand il pleut Et puis qu’il fait soleil Des portes se fermeront D’autres s’ouvriront Il y aura des obstacles Et parfois des miracles Il y aura des embardées Des sorties de piste Des loupés, des ratés Il faudra prendre des risques Et on s’en sortira Et on y arrivera... On se fera la guerre On se jettera la pierre Puis l’on se pardonnera On réglera tout ça On se brûlera les ailes On aura souvent tort On tombera de l’échelle On n’en sera que plus fort Quand tu racles le fond Arrête de creuser Et trouve la façon De te réconcilier Tu verras, on s’en sortira Tu verras, on y arrivera...
7.
À la fin 02:58
À la fin Quand même on se connaît bien À la fin Quand même on le sait bien Le sens de tout Le sens de rien Le sens de tout, de tout, de rien À la fin On se souvient Et l’on se dit C’était ainsi C’était comme ça C’était donc ça Et c’était bien Même si c’était vain Ouais à la fin On se sent bien Calme Sans drame Sans baratin Serein À la fin Ouvrir la porte Sur le jardin Et que ça sorte Tout le chagrin Tout le venin Enfin À la fin On le connaît bien Le chemin On le tient Son destin On l’a Entre ses mains À la fin À la fin Est le début Qui l’aurait cru Que ça continue Qu’on n’est jamais rendu Qui l’aurait cru À la fin Il y a toujours un matin À la fin Ce qu’on est, on le devient...
8.
Le bus 51 02:06
Rater sa vie de presque rien Comme on raterait un train De trente secondes, de presque rien Comme on raterait le bus 51 À cause d’un glissement de terrain Une visite dans le ravin À cause d’un rêve froissé D’un réveil chahuté D’un verre renversé D’un pas de côté D’une femme que l’on aurait croisée Une belle endormie, convoitée Un regard éventré Un remords à emporter Un rendez-vous manqué Une sorte de cécité Un souffle absent Éternellement Évanescent Rater sa vie de presque rien Comme on raterait un train De trente secondes, de presque rien Comme on raterait le bus 51
9.
La relève 03:35
Il y a ces jours à vivre Que je ne veux pas vivre Que je vivrai quand même Comme l’on se saigne Ces jours aux aguets Bons ou mauvais Comme un alcool profond À perdre raison Dans la joie dans la douleur Dans le rire et dans les pleurs Dans le soupçon, à reculons Dans le retrait, la soumission Dans l’effort, le réconfort Dans le chagrin, dans le remords D’un geste volontaire Ou bien démissionnaire Il y a ces jours à vivre Sobre ou bien ivre Comblé ou désolé Nu ou maquillé Dans l’amour, dans la haine Dans le marbre, dans le chêne Dans l’amour, dans la peine Dans la chair et dans les veines Face au front de mer Face à l’horizon Rides de la terre Orange bleue amère Il y a ces jours à vivre Aujourd’hui et demain Dans le chaud, dans le givre Dans la perte, dans le gain Il y a ce livre Cette glace sans tain Il y a ce livre Où l’on s’éteint Il y a ces jours à vivre Aujourd’hui fait demain La relève Rejoindre la rive Où fleurit l’humain Il y a là ce rocher À soulever Toujours recommencer Jamais rien n’est gagné Un jour se lève Annonçant la trêve Une nuit s’achève Attendre la relève.
10.
Le bonheur 02:59
Au détour d’une vallée D’un col dur à grimper Au sortir d’un fossé Ou d’un ciel chaviré Avant l’extinction des feux Après bien des adieux Il est là en vainqueur Il est là l’enchanteur À l’endroit du coeur En flanelle sur le cou Comme un collier de fleurs Comme une levée d’écrou Dans le froid, la chaleur Après l’amour, la douleur Après bien des erreurs Il est là le bonheur Et même si l’on meurt On aura eu du bonheur Après bien des malheurs On aura eu du bonheur Au matin la blancheur Saignée de la rosée Aux premières lueurs Le dernier de cordée On ne l’attendait plus Pourtant il est venu Le regard rieur Le sourire enjôleur Au détour d’une rue Croisé dans l’escalier Il nous a reconnu Un sourire échangé Le bonheur Après qu’on ait eu si peur Bien souvent déserteur Comme un grand voyageur On atteint le bonheur Et même si l’on pleure On aura eu du bonheur Même s’il arrive à pas d’heure On aura eu du bonheur En avance, en retard Qu’est-ce que ça peut faire Sur le quai d’une gare Comme surgit de terre Posé sur le sol Il est là qui décolle Comme un bel aviateur Il prend de la hauteur Je suis là, enfin prêt D’esquiver j’avais tort Mais j’ai tiré un trait Je suis prêt, en accord Il s’approche de moi Il est temps, il est l’heure Pour la première fois Me soulève le bonheur Comme un accord majeur On aura eu du bonheur Dans les grandes largeurs On aura eu du bonheur
11.
12.
13.
14.

about

Chansons 11 à 14, uniquement en numérique.

credits

released April 24, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Microcultures France

Microcultures Records is an indie French label (Phantom Buffalo, Soltero, Nesles, Jim Yamouridis, John Cunningham, Nicolas Paugam, Bertrand Betsch, Manolo Redondo...).

contact / help

Contact Microcultures

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like La Traversée (Édition Deluxe), you may also like: